Hygiène et Respect de l'environnement

Publié le par Laurent Bague

Je vais essayer de faire un petit exposé des différentes façons d’allier l’hygiène et la beauté à la protection de l’environnement. Aujourd’hui beaucoup de produits sont très complexes avec des bases de pétrochimie et surtout des substances dont les effets néfastes sur la santé ne sont pas connus.

Il est souvent plus efficace de revenir à des produits simples qui ont fait leurs preuves depuis des décennies. Bien tout ce qui se faisait avant n’était pas forcement très bon, notamment les fameuses poudres pour se donner un teint blanc qui étaient en fait composées d’arsenic et de plomb…

Pour en revenir à des choses simples, voici quelques exemples pratiques :

 

Pour se laver le corps :

Quoi de plus naturel, simple, écologique et économique que du simple savon ! En effet un bon savon de Marseille équivaut à 3 gels douches, sans emballage, produits chimiques et cette sensation désagréable d’avoir toujours du produit sur la peau.

 

Pour se laver les cheveux :

Personnellement j’utilise du rhassoul depuis quelques temps, c’est une terre grisâtre qui fortifie le cheveu et équilibre la production de sébum, très utilisée dans les pays arabes on le trouve conditionné sous différentes formes dans les magasins bio et les pharmacies.

Bien sur il existe de nombreux autres types de shampoing  avec des composés naturels.

 

Pour le maquillage :

Bon personnellement je n’en utilise pas encore ! Dans ce domaine il faut reconnaître que l’on trouve absolument n’importe quoi, comme l’urine de certains animaux, de la graisse de baleine et j’en passe… Il est très difficile de savoir ce que contient un produit, et surtout il faut faire attention au marketing vert de certaines marques. Comme par exemple Yves Rocher qui fait des produits qui n’on rien de naturel, seul le principe actif l’est (ils misent d’ailleurs toute leur pub la dessus) car les 99,9% du produit restant est bien chimique.

Certaines enseignes font des efforts comme « Body Shop », leurs produits ne sont toujours pas à 100% naturels, mais c’est mieux, et surtout aucun produit n’est testé sur les animaux ce qui est aujourd’hui inadmissible (il existe d’autres façon de faire des recherches, comme les culture in-vitro de tissus épidermiques…). Personnelement j'aime bien cette marque, leur démarche éthique, des slogans forts comme "Il existe seulement 8 femmes Top-Model au monde, 3 milliards ne le sont pas" ou "aimez-vous comme vous êtes"

Bref faites attention au marketing, évitez les produits à multiples emballages, non recyclables, et exigez des produits non testés sur les animaux (ce qui est en général preuve de qualité et d’inoffensivité pour la santé).

 

Cotons et autres :

La culture du coton représente aujourd’hui plus du quart de l’utilisation mondiale des pesticides, c’est une pollution énorme qui se retrouve principalement dans des pays pauvres d’Afrique et dont les exploitants ne disposent pas des mesures de prévention et protection nécessaires. Pour cette raison, il faut éviter de gaspiller autant que possible le coton, ou acheter des produits en coton biologique (J’ai déjà acheté des cotons tiges sans plastique, du coton hydrophile, du coton démaquillant… tout se trouve aujourd’hui).

 

N’hésitez pas à utiliser des trucs de grand-mère, je vais peut être faire une rubrique là-dessus, si vous en avez, laissez un commentaire ! Il y a pleins d’astuces pour détacher certaines taches, composer des élixir suivant les maux dont on souffre, etc…

Publié dans Environnement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article